Prix A.P.E.S. pour la relève - 2015

Violaine Masson

Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Violaine Masson s’est rapidement engagée dans son milieu de travail et œuvre dans deux secteurs très différents, la psychiatrie et la médecine interne.

Depuis ses débuts au département de pharmacie, elle travaille à l’amélioration de la prestation des soins pharmaceutiques. Elle a créé un rapport de transfert systématique pour les patients qui permet d’informer l’équipe à l’interne ou celle d’un autre hôpital ou d’une autre clinique des essais pharmacologiques, du suivi à faire et des options de traitement recommandées en cas d’échec de la médication.

Auprès des patients, elle se fait un devoir d’utiliser une approche motivationnelle plutôt que coercitive et essaie des les impliquer autant que possible dans le choix de traitement même lorsque le patient est sous ordonnance d’autorisation de soins.

Avant même d’avoir terminé ses études, madame Masson s’est engagée dans l’enseignement de la pharmacie. Durant ses études à l’Université Laval, elle a été auxiliaire d’enseignement, puis assistante de cours et conférencière. Elle est maintenant chargée d’enseignement à l’Université de Montréal.

Membre du Regroupement de pharmaciens experts (RPE) en psychiatrie de l’A.P.E.S., elle est responsable de la création du guide de gestion des effets indésirables des psychotropes que produit ce RPE et dont la publication est prévue en 2015. Elle est également l’auteur, avec le bâtonnier du Québec, d’un site internet sur le consentement aux soins où l’on trouve une grille-résumé unique en son genre.

Son engagement déborde nos frontières. En effet, Violaine Masson a travaillé deux mois dans la petite ville de Léo au Burkina Faso où elle a implanté l’utilisation de pictogrammes à coller sur les sacs de médicaments pour indiquer la posologie. Elle projete maintenant de partir avec Pharmaciens sans frontières à Labrousse, à Haïti, pour superviser des étudiants en pharmacie faisant un stage.

×