Prix d'excellence Roger-Leblanc 2022

Céline Dupont, pharmacienne et chef adjointe
Centre universitaire de santé mcgill

Anne Fillion, pharmacienne retraitée
Ciusss du nord-de-l'île-de-montréal

Céline Dupont, lauréate du prix d'excellence Roger-Leblanc 2022Céline Dupont

Reconnue pour son leadership, sa rigueur et son grand professionnalisme, Céline Dupont a un parcours pour le moins inspirant. Sa réputation n’est plus à faire au sein de la profession et du réseau de la santé. Elle est une professionnelle chevronnée qui sait livrer avec brio et doigté les projets complexes qu’elle se voit confier.

Elle a débuté sa carrière au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) en 2004 après avoir occupé divers postes dans le réseau de la santé. Elle a, par la suite, concentré sa pratique sur l’usage optimal des médicaments au sein du Conseil du médicament, du Réseau de revue d’utilisation des médicaments (RRUM) et du Comité scientifique du suivi et de l’usage optimal du Conseil du médicament. Au CUSM, elle a collaboré au développement et à la mise-en-œuvre d’un programme novateur: le programme de gestion thérapeutique du médicament (PGTM). Elle a co-écrit le guide de travail et implanté les revues d’utilisations et les audits du programme. 

En tant que pharmacienne chef adjointe et secrétaire du comité de pharmacologie, elle assure la coordination du comité de pharmacologie, du sous-comité d’antibiothérapie, du sous-comité anticancer et du comité sur la sécurité des médicaments. Elle voit à l’harmonisation et à la standardisation des protocoles de traitement du CUSM en faisant le lien entre les cliniciens et les travaux de chacun de ces comités et voit à la continuité des projets. Elle supervise tous les aspects liés aux pénuries de médicaments et est également responsable des normes et pratiques organisationnelles requises par Agrément Canada. Elle travaille donc avec toute l’équipe de pharmaciens à l’amélioration de la sécurité des médicaments. Elle les aide à implanter et à modifier des pratiques tant au département de pharmacie lui-même que dans les unités de soins avec les médecins et les infirmières.

Elle a piloté plusieurs dossiers importants dont ceux de l’aide médicale à mourir et des exigences relatives à l’utilisation du cannabis thérapeutique. De plus, la révision et la surveillance des demandes de médicaments de nécessité particulière sont sous sa responsabilité. Elle a organisé un système de suivi des demandes et s’assure d’une analyse exhaustive dans un temps acceptable.

À titre de clinicienne associée, Céline Dupont rencontre les résidents en pharmacie et leur enseigne tout ce qui a trait au comité de pharmacologie. Sous sa gouverne, plusieurs audits et revues d’utilisation ont été réalisés avec des étudiants en pharmacie. Elle a accueilli à maintes reprises des étudiants étrangers qui ont collaboré à des projets sous sa responsabilité. De plus, elle est invitée régulièrement à présenter des conférences sur l’utilisation sécuritaire des médicaments aux membres de son département, aux médecins et aux infirmières. Invitée par la Faculté de médecine de l’Université McGill, elle offre chaque année des cours et des ateliers aux étudiants et aux résidents en médecine afin de leur enseigner de bonnes habitudes de prescription. Elle rencontre aussi annuellement les résidents en médecine arrivant de l’étranger afin de partager des informations sur le système de santé québécois et la pratique de la pharmacie dans notre province et leur donne un cours sur la rédaction d’ordonnance de médicaments au CUSM. Elle a également présenté plusieurs conférences et ateliers reliés à la revue de l’utilisation des médicaments. De plus, ses travaux au PGTM ont mené à la présentation d'affiches et de conférences pour les pharmaciens québécois, mais aussi lors de congrès canadiens et américains. Elle a contribué pendant plusieurs années au comité scientifique de l’Association québécoise des allergies alimentaires à titre de pharmacienne experte.

Les publications écrites ont fait partie intégrante de sa carrière. Elle compte de nombreuses publications à son actif dont plusieurs études et documents d’évaluation en lien avec les travaux du PGTM. Secrétaire du comité de pharmacologie du CUSM, elle est responsable de la publication de tout ce qui a trait à la qualité de l’utilisation du médicament. Elle a notamment dirigé le groupe qui a révisé le guide d’utilisation des opiacés et assure la publication du bulletin du comité de pharmacologie. Au cours de son passage au Réseau de revue d’utilisation des médicaments (RRUM), elle a rédigé à titre de conseillère plusieurs rapports de RUM pour des centres hospitaliers à travers la province. Elle a également rédigé des Prises de position préliminaire qui faisaient un état de situation sur les évidences cliniques reliées à un médicament ou une classe de médicaments et a tenu une chronique dans l’Actualité médicale et l’Actualité pharmaceutique. Membre du comité de revue d’utilisation du Conseil du Médicaments pendant plusieurs années, elle a collaboré à la rédaction et à la publication de plusieurs études sur l’utilisation de grandes classes de médicaments. En tant que secrétaire du comité scientifique du PGTM, elle a dirigé l’équipe de collaborateurs dans leurs travaux. Aujourd'hui devenue chef adjointe et secrétaire du comité de pharmacologie du CUSM, elle est responsable de superviser ou de mener elle-même des audits, des revues d’utilisation locale afin de s’assurer de la qualité de l’utilisation des médicaments dans son département de pharmacie et dans son centre hospitalier.

Sa contribution au développement et au rayonnement de la pharmacie d’établissement est principalement liée à l’utilisation optimale des médicaments et au rôle essentiel que joue le pharmacien hospitalier. Avec des collaborateurs du PGTM et dans plusieurs villes du Québec, elle a offert des ateliers pour aider les pharmaciens cliniciens à améliorer leur modèle d’implantation d’évaluation de la qualité de l’utilisation des médicaments dans leurs milieux. Reconnue pour son leadership et sa rigueur, elle a été mandatée par le groupe Vigilance pour la sécurité des soins relevant du ministère de la Santé et des Services sociaux, agissant à titre de présidente du groupe de travail ayant pour mission de faire des recommandations sur les accidents et incidents reliés à l’utilisation des médicaments dans les centres hospitaliers. Le rapport publié en 2014 a servi de base pour la mise en place des pratiques requises tel que le bilan comparatif des médicaments (BCM) et pour encourager l’intégration des pharmaciens dans les équipes de soins en établissements.



Anne Fillion, lauréate du prix d'excellence Roger-Leblanc 2022Anne Fillion

Travailleuse infatigable possédant un excellent jugement, Anne Fillion est reconnue pour son professionnalisme et son leadership mobilisateur. Récemment retraitée après 35 ans de service au département de pharmacie du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, sa feuille de route est impressionnante.

Très tôt en début de carrière, elle s’engage activement dans son milieu pour faire avancer le développement de la pharmacie. Son leadership, sa rigueur et sa capacité à travailler en équipe sont appréciés par les différents chefs de département de pharmacie qui l’ont côtoyée. Ils n’hésitent pas à lui faire confiance et à l’impliquer dans l’organisation et la mise en place de nouvelles activités professionnelles. C’est ainsi qu’elle devient adjointe au chef du département de pharmacie pour le volet services cliniques, enseignement et perfectionnement, en plus d’être coordonnatrice de l’enseignement. Par la suite, elle poursuit sa carrière en tant que chef adjointe en soins pharmaceutiques, enseignement et recherche, ce qui lui confère des responsabilités transversales, en plus de ses fonctions de coordonnatrice à l’enseignement. 

Elle s’est avérée une actrice de premier plan dans le développement, l’avancement et l’organisation des soins, services pharmaceutiques et activités d’enseignement au département de pharmacie. À la suite des fusions, elle procède à l’harmonisation des pratiques des installations du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal afin de mettre en place des services de prestation de soins pharmaceutiques individualisés pour certaines clientèles en collaboration avec les adjoints au chef et les pharmaciens des installations. Elle a aussi mis en place une structure d’enseignement en étant responsable des dossiers d’accréditation de rotations cliniques dans les autres installations du CIUSSS. Elle a également participé, à titre de gestionnaire, à la mise en place de la Chaire AstraZeneca en santé respiratoire à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM) et a siégé sur le comité de gestion de la Chaire jusqu’à la fin de sa carrière. Sa contribution au rayonnement de son établissement lui a valu d’être reconnue en 2013 comme personne d’exception dans le cadre du 40e anniversaire d’affiliation universitaire de l’HSCM avec l’Université de Montréal. Puis, en 2021, la Fondation de l’HSCM lui a décerné le Coup de cœur du CMDP-Contribution exceptionnelle au rayonnement de l’HSCM au-delà de ses murs.  

Elle possède à son actif bon nombre de communications verbales à titre de pharmacienne, gestionnaire et coordonnatrice à l’enseignement. Son implication dans des projets de résidence et des activités de recherche l’ont amené à participer à des sessions d’affichage. Au fil des années, elle a siégé sur de nombreux groupe de travail et comités internes de l’établissement. Comme gestionnaire, elle a animé plusieurs rencontres et présenté des sujets variés à différents auditoires.

Durant toute sa carrière, elle a travaillé avec une grande rigueur à la rédaction de plusieurs documents cliniques, administratifs et d’enseignement. Elle a notamment été co-autrice de deux chapitres d’un livre sur la ménopause publié en anglais et en français et a participé à la rédaction de publications scientifiques. Elle a fait partie du groupe de travail de l’A.P.E.S. sur le BCM qui a rédigé le guide Réalisation du BCM dans les établissements du Québec. Elle a collaboré à l’élaboration d’un outil de suivi de stage qui a été mis en ligne sur le site de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux à la suite d’une visite d’agrément de la SCPH. Comme intervenante responsable de l’approvisionnement et de la gestion sécuritaire des médicaments du Grand-Prix du Canada, elle s’assurait de la mise à jour annuelle de la liste des médicaments retrouvés sur le site de l’évènement publiée dans le manuel opérationnel du Grand-Prix. Dans le cadre de ses fonctions de coordonnatrice à l’enseignement, elle a participé à divers comités universitaires qui ont mené à l’élaboration de rapports d’activités et de divers outils. Elle a également collaboré à certains travaux préliminaires en vue de l’implantation du nouveau programme de techniques en pharmacie du cégep Gérald-Godin.

Son intérêt pour l’enseignement est manifeste. Depuis le tout début de sa carrière, elle travaille à la supervision de projets de résidences auprès de la relève. Au fil des années, elle a mis en place une structure d’encadrement du déroulement des stages des étudiants en pharmacie de 1er et 2e cycles dans une perspective de continuum. Sa vision, son rôle, ses habiletés transversales, son écoute et son approche de coach envers les stagiaires et les précepteurs ont constitué un atout pour le milieu. En plus d’assurer les responsabilités de coordonnatrice d’enseignement pendant plus de 25 ans, Anne Fillion a supervisé plusieurs projets de gestion des résidents. Elle a siégé sur différents comités internes d’enseignement, tout en faisant valoir l’importance de la contribution du département de pharmacie à l’enseignement dispensé dans son milieu. 

En plus d’être membre du comité de gestion de la maîtrise, elle a agi pendant plus de 20 ans comme représentante des coordonnateurs d’enseignement au sein du comité pédagogique du programme de maîtrise Elle a participé aux travaux de refonte du programme comme consultante externe et représentante des coordonnateurs à l’enseignement des sites à la maîtrise. Son engagement envers l’enseignement à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal lui a valu d’être nommée membre honorifique du Cercle des ambassadeurs et ambassadrices du centenaire de la Faculté de pharmacie. L’Université de Montréal lui a également décerné le prix Lauréate 2021 d’un prix d’excellence en enseignement-encadrement des stagiaires en milieux professionnel. Ayant accueilli plus de 600 étudiants et consacré une très grande partie de sa carrière à l’encadrement des stagiaires en pharmacie, son travail a contribué à l’excellence de l’enseignement offert dans son milieu.

Son intérêt pour la recherche s’est maintenu tout au long de sa carrière. Elle a siégé pendant 5 ans au comité d’évaluation et au comité d’éthique de la recherche à l’HSCM. Sous sa supervision, le projet de résidence Évaluation de l’impact de la prise systématique de l’histoire médicamenteuse par un pharmacien à l’urgence s’est mérité le prix de la Fondation canadienne de pharmacie, en collaboration avec l’Association des facultés de pharmacie du Canada (AFPC). De plus, dans le cadre de la résidence, elle a participé comme co-directrice clinique à des projets de recherche menés par les titulaires de la Chaire Astrazeneca en santé respiratoire. Elle a également agi comme co-directrice à certains projets de recherche effectués dans le cadre de la résidence spécialisée en information du médicament du CIP de l’HSCM. 

Anne Fillion a contribué au développement et au rayonnement de la pharmacie d’établissement tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de son milieu. Son implication dans de nombreuses sphères de la pharmacie hospitalière lui a permis de côtoyer des intervenants de différents milieux et de faire rayonner l’expertise et la contribution du pharmacien hospitalier. Tout au long de sa carrière, son intérêt envers la relève et son souci de contribuer à faire reconnaître l’expertise du pharmacien en établissement de santé ont été une source d’inspiration. Sa capacité à travailler en équipe et son éthique de travail en ont fait une précieuse collaboratrice. À titre d’exemple, notons son implication récente à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal comme représentante des diplômés au sein du conseil de la Faculté et du comité consultatif en vue de la nomination du prochain doyen.

Pour leur leadership dans leur domaine de pratique, leurs nombreuses réalisations et leur indéfectible engagement à l’avancement de la profession de pharmacien hospitalier, mesdames Céline Dupont et Anne Fillion reçoivent le prix d’excellence Roger-Leblanc 2022.

Le prix d’excellence Roger-Leblanc est remis annuellement à un pharmacien ou à une pharmacienne afin de reconnaître l'excellence de l’ensemble de sa pratique au cours de sa carrière en établissement de santé.

×